Instructions rapides et faciles


Cette liste est destinée à fournir des informations et des instructions simples et rapides directement à l’utilisateur-opérateur pour la solution de presque tous les problèmes que l’atomiseur peut présenter.

Cardan

Le défaut est causé par la longueur excessive de la cardan qui, dans les virages, n’a pas un débit suffisant et vient pousser sur la pompe.
La longueur correcte de l’arbre à cardan doit être déterminée sur la machine à entraîner par l’arbre à cardan.
La règle est la suivante :

  1. Lorsque le tracteur est aligné avec la machine, les deux tubes coulissants doivent être insérés l’un dans l’autre sur au moins 1/3 de leur longueur totale.
  2. Dans des conditions de direction maximales, lorsque l’espace est réduit, les deux tubes du cardan doivent encore avoir une course de réserve d’au moins 3 cm. Sinon, à la fin de la course, le cardan commence à pousser fortement contre l’arbre de la pompe, provoquant la rupture des pieds ou, même, du corps de pompe lui-même.

Lorsqu’il ne fonctionne pas librement, ou lorsqu’il est peu endommagé, le cardan doit être remplacé.
En fait, un cardan qui ne circule pas librement, produit des risques et des dangers sérieux :

  1. Il y a un risque de forte poussée et de traction sur la pompe à chaque léger changement de direction et de niveau du sol, avec surcharge des paliers, du corps et des pieds de la pompe, au point de provoquer de graves dommages.
  2. Surcharge des croisières et des roulements du cardan lui-même, avec le GRAVE Danger de casse soudaine avec danger grave pour l’Opérateur et les autres personnes présentes.

Charge électrostatique

Le contrôle du fonctionnement s’effectue comme suit :

  • Mettre l’interrupteur de commande en marche : La lampe s’allume. Si la lampe ne s’allume pas, vérifiez le circuit d’alimentation et corrigez le défaut.
  • Si le voyant OUI s’allume, utilisez un tournevis isolé pour vérifier la puissance de l’étincelle.
  • Si l’étincelle est très faible ou nulle, vérifier qu’il n’y a pas de court-circuit entre l’élément Polarizer et la paroi de contact. Ceci peut se produire en cas de dépôt d’un mélange antiparasitaire solidifié.

Remède:

  • Désactiver la charge électrostatique, Utiliser un tournevis isolé pour
  • décharger le courant résiduel,
  • Enlevez tout dépôt de matériau entre l’élément Polarizer et la paroi.
  • Laver ensuite à la fin de chaque journée de travail.

Règle d'électro-pression

Sa défaillance est presque certainement due à une panne de courant.

  1. Si la règle d’électro-pression ne fonctionne « que parfois », il s’agit très probablement d’une connexion électrique instable. Ou un fusible grillé s’il est présent dans le circuit.
    Remède : Vérifier tous les points du circuit et resserrer les points de connexion électrique qui ne sont pas stables.
  2. Si la règle d’électro-pression « ne fonctionne pas du tout », cela peut être dû à : une connexion électrique cassée ou instable, ou un fil cassé.
    – un fusible grillé (le cas échéant)
    – dommages au moteur électrique (très rare)
    Solution : Essayez d’alimenter le moteur électrique directement à partir d’une batterie – si le moteur fonctionne, recherchez le point du circuit où il est interrompu.

Une panne de fonctionnement peut être causée par :

  • (A) Panne de courant (cas le plus probable)
  • (B) Consommation accrue du robinet à boisseau sphérique (après une utilisation prolongée au fil des ans ou pour l’utilisation de produits particulièrement abrasifs).

Pour vérifier, procédez comme indiqué :
HYPOTHÈSE « A »…. Panne de courant. Vérifier successivement :

  1. que les fiches de raccordement électrique sont correctement branchées,
  2. le fusible, le cas échéant, n’a pas sauté,
  3. que le système ne présente pas d’interruptions ou d’abrasions,
  4. que les connexions de l’interrupteur sont positives.
  5. La vérification rapide peut se faire à l’aide d’un simple testeur.

HYPOTHÈSE « B »…. Consommation élevée du robinet à boisseau sphérique.

  1. Si le fusible est grillé,
  2. et aucune cause crédible n’a été trouvée dans l’enquête sur l’hypothèse « A ».
  3. et que le fusible saute fréquemment,
  4. c’est peut-être la bille de la vanne elle-même qui, lorsqu’elle est consumée, produit un frottement élevé en rotation, avec pour conséquence une consommation élevée de courant par le moteur Bosch.

Remède : Retirer le boîtier, vérifier et, si nécessaire, remplacer le robinet à boisseau sphérique.

Hélice à pas variable réglable instantanément

Le réglage de l’hélice TYPHONE est simple et rapide.
Il est cependant nécessaire de faire un peu d’exercice, d’apprendre à faire l’opération naturellement et en seulement 6 secondes.
Tenez compte du fait que le poids inertiel de l’hélice est limité, c’est pourquoi le déverrouillage et le verrouillage doivent être effectués d’une manière légèrement « rapide ».
Il suffit d’apprendre à faire un mouvement rapide de la « clé de réglage ».
Informations de base :

  • La grille avant du ventilateur a un disque avec un trou central pour l’entrée de la clé, et ainsi atteindre le centre de l’hélice avec la croix en retrait.
  • Par l’une des différentes fentes d’une même grille, la clé peut alors atteindre l’une des « fentes périphériques » de la coupelle de l’hélice, dont la rotation détermine son réglage.

La clé de réglage est tournée dans le sens contraire des aiguilles d’une montre pour desserrer le serrage central de l’hélice et dans le sens des aiguilles d’une montre pour la verrouiller à nouveau, après réglage.

Pour faire le réglage:

  1. Tenir la clé de réglage de l’hélice comme suit (pour droitiers)
    – de la main gauche, tenez fermement la partie extrême droite de la clé (la partie longue avec l’extrémité finale pliée en « L »)
    – Avec la main droite, tenez fermement l’extrémité de la partie courte articulée de la clé à la place.
  2. Concentrez-vous maintenant sur le fait que la main gauche n’aura plus qu’à tenir l’extrémité pliée dans la croix centrale en retrait de l’hélice, tandis que la main droite devra transmettre une « force instantanée », suffisamment forte pour faire tourner le centre de verrouillage.
  3. Concentrez-vous aussi sur le fait que le poids de l’hélice est très limité, nous devons donc tirer le meilleur parti de sa faible masse inertielle.
  4. Concentrez-vous aussi sur le fait que, si nous appliquons un mouvement de torsion lentement, nous n’obtiendrons pas un effet suffisant pour déverrouiller le serrage. Par conséquent, un mouvement rapide de la main droite, un « tireur » est essentiel.
  5. Avant d’effectuer le mouvement rapide susmentionné, pour obtenir le maximum d’effet de torsion, il est également nécessaire d’effectuer une courte pré-rotation de l’hélice dans le sens inverse, puis d’effectuer le mouvement le plus rapidement possible, dans le sens requis par la fonction.
  6. Répétez l’opération plusieurs fois pour vous familiariser avec ce type de mouvement rapide, en vous concentrant sur les points 2.3.4.5, et l’opération deviendra immédiatement facile, instinctive et efficace.
  7. Attention : ne pas surcharger l’opération de verrouillage. En fait, la force nécessaire pour déverrouiller est un peu plus grande que la force nécessaire pour le verrouiller une fois le réglage effectué. Si le verrouillage est trop serré, il faut plus de force pour le déverrouiller.
  8. Il n’est donc pas nécessaire de serrer trop fort. Normalement, un serrage moyen avec 2-3 impulsions est suffisant pour éviter que le réglage de l’hélice ne varie tout seul.

Le réglage instantané de l’hélice variable TYPHONE offre les grands avantages suivants :

  • Adapter immédiatement la puissance de l’atomiseur en fonction des opportunités :
  • Ajuster le pouvoir de pénétration en fonction des besoins du système, Vase ou Palmetta,
  • Ajuster la puissance pour minimiser les pertes par dérive, souvent dues à une puissance de pulvérisation excessive,
  • Réglez le pulvérisateur également pour une utilisation avec des tracteurs à puissance minimale, sans les surcharger.

L’hélice variable instantanée ne nécessite pas d’attention particulière.
Cependant, il est recommandé de le laver chaque semaine, avec une lance à main, en cas d’accumulation de boue ou d’autres débris, surtout à l’arrière du moyeu, c’est-à-dire la partie du moyeu tournée vers le multiplicateur.

N’oubliez pas, pour faciliter le réglage du pas et son entretien, c’est important :

  1. Ne pas mettre de graisse sur le profil du moyeu de l’hélice à l’endroit où est placé le boîtier du régulateur de direction.
  2. Ne pas mettre de graisse sur le profil du boîtier de direction où il repose sur le moyeu de l’hélice. En fait, entre ces deux parties, il doit y avoir un frottement, une fois serré.
  3. Mettez plutôt de la graisse dans le filetage de la partie centrale rouge avec évidement en croix.
  4. Mettez également de la graisse sur le profil annulaire de la partie centrale rouge où elle repose au milieu de la coupelle.

La partie centrale rouge doit coulisser sans frottement pour faciliter le déverrouillage et le reverrouillage, après changement de pas de l’hélice.

La réparation de l’hélice variable instantanée s’effectue simplement en remplaçant les pièces endommagées.

Les hélices TYPHONE, les seules à réglage instantané, sont extrêmement robustes et peuvent supporter des vitesses très élevées.
Les vitesses de rotation de l’hélice sur les machines varient de 2 000 à 2 575 tr/min.
Toutefois, l’entrée d’un corps étranger offensif :

  • Une branche,
  • Un sac en plastique très résistant ou
  • Un autre corps étranger peut provoquer la rupture d’une ou plusieurs pales de l’hélice.

Ce risque est presque entièrement éliminé par la grille d’aspiration de sécurité.

IMPORTANT!

  • Respectez la grille de sécurité !
  • Ne jamais travailler sans la grille de sécurité installée et sécurisée.
  • N’enlevez aucun de ses anneaux.

La grille fournie est conforme à la loi et sa suppression ou son altération détermine des risques très graves et la responsabilité, y compris la responsabilité pénale, pour le propriétaire de la machine et pour l’utilisateur.
En cas d’enlèvement ou de modification de la grille du ventilateur, toutes les garanties expirent immédiatement et tout dommage ou conséquence retombe entièrement sur la personne responsable de la modification.

ATTENTION :
Le passage de gués ou de dépressions profondes inondées peut entraîner l’explosion immédiate de l’hélice, en cas d’immersion avec l’hélice en mouvement.

Formules utiles dans les traitements aux pesticides en agriculture

  • Calcul du nombre de litres/minute pour lesquels l’atomiseur doit être ajusté afin de délivrer un volume/ha donné.
  • Calcul des Litres/Ha correspondant à un débit donné en Litres/min.
    Vérification de la vitesse du tracteur en fonction des secondes nécessaires pour parcourir 100 m.
  • Calcul du nombre de plantes présentes dans un hectare.
Téléchargez le PDF

Le volume de l’hectare, c’est-à-dire la quantité de mélange pesticide à distribuer par hectare, est ajusté en fonction des caractéristiques de la plante à traiter (plantes en pot ou Palmetta, hauteur de la plante, densité des feuilles, développement végétatif, type de parasites à combattre, type de plante…).
Il est donc nécessaire de pouvoir calculer rapidement les litres/minute correspondants, afin de calibrer l’atomiseur pour le Volume/Ha requis.

Le calcul du Litres/minute correspondant à un Volume Hectare donné est obtenu au moyen de la formule bien connue :
Litre/hectare x Interligne x Kmh tracteur / 600 = total Litre/minute, droite + gauche

Téléchargez le tableau de compatibilité Appareil / Tracteur pour choisir le bon appareil en fonction de la puissance du tracteur.

N.B. Il s’agit d’une estimation approximative.

Téléchargez le PDF

Fonctions et niveaux

Système de friction TIFONE qui absorbe les chocs accidentels à l’embout du canon. Réglage de la tension du système d’embrayage : par les 4 vis et ressorts. Ces 4 vis et ressorts sont accessibles après avoir soulevé le manchon en caoutchouc du canon, après avoir desserré sa grande pince qui le fixe. L’orientation de la bouche du canon doit correspondre au point de « Reset » attendu, pour obtenir un pointage angulaire dans la zone de travail normale. Un réglage différent de celui correspondant à la « Reset » permet d’opérer sur un secteur spécial différent, souhaité.

Système de friction TIFONE qui absorbe les chocs accidentels à l’embout du canon. Réglage de la tension du système d’embrayage : par les 4 vis et ressorts. Ces 4 vis et ressorts sont accessibles après avoir soulevé le manchon en caoutchouc du canon, après avoir desserré sa grande pince qui le fixe. L’orientation de la bouche du canon doit correspondre au point de « Reset » attendu, pour obtenir un pointage angulaire dans la zone de travail normale. Un réglage différent de celui correspondant à la « Reset » permet d’opérer sur un secteur spécial différent, souhaité.

Les multiplicateurs TIFONE sont très robustes et ne nécessitent aucun entretien particulier, hormis le contrôle du niveau d’huile et son remplacement périodique.

  1. Contrôle du niveau d’huile. Vérifier toutes les 200 heures de travail. Après chaque utilisation de la machine, vérifiez qu’il n’y a pas de fuites d’huile, même minimes.
  2. Vidange d’huile.

Il est recommandé de changer l’huile toutes les 500 heures de travail.

Pour un contrôle général avant vidange, il est recommandé de :

  1. Vérifiez qu’il n’y a pas de fuites ou d’exsudats visibles sur les joints d’étanchéité d’huile.
  2. Vérifier qu’il n’y a pas de jeu dans les arbres d’entrée et de sortie.
  3. Tournez la boîte de vitesses pendant 10 minutes pour obtenir un débit d’huile et de chauffage suffisant.
  4. Retirer le bouchon de vidange et recueillir l’huile.
  5. Laisser égoutter pendant au moins 5 minutes, en prenant soin de soulever le gouvernail et la roue du côté utile pour faciliter le déchargement total.
  6. Remplir d’huile jusqu’à ce que le niveau indiqué soit atteint. Utiliser de l’huile SAE 40-20.

Pompe

AVERTISSEMENT : Les membranes sont normalement en caoutchouc nitrile.
En cas d’utilisation de formulations pesticides particulièrement agressives, il est possible d’utiliser des membranes en matériaux spéciaux, tels que : VITON, DESMOPAN, etc.
Vérifiez le type de matériau avant de le remplacer.
Le remplacement des membranes de la pompe est une opération assez délicate et nécessite une attention particulière.
Si vous n’avez pas d’expérience précise, il est préférable de contacter un atelier agréé ou un technicien expert.

Dans tous les cas, les étapes suivantes doivent être suivies :

  1. Retirez la pompe de la machine.
  2. Placez-le sur un établi propre.
  3. Retirer toutes les têtes de pompe et les membranes.
  4. Videz complètement le corps de pompe des résidus d’huile et d’eau en le basculant (en fait, les pompes n’ont plus le bouchon de vidange inférieur).
  5. Laver soigneusement l’intérieur du corps de pompe avec de la naphte et vidanger complètement pour éliminer tout résidu.
  6. Séchage par jet d’air comprimé.
  7. Vérifier que les pièces mécaniques (bielles, arbre, paliers, pistons) n’ont pas été endommagées par une utilisation prolongée de la pompe, après rupture des membranes.
  8. Si nécessaire, remplacez les pièces mécaniques endommagées.
  9. Montez les nouvelles membranes et leurs écrous ainsi que le disque de retenue.
  10. Faites passer l’huile à travers le voyant de niveau d’huile jusqu’à ce qu’elle atteigne le niveau minimum indiqué sur celui-ci.
  11. Air évacué. L’évacuation totale de l’air est essentielle car, si des bulles d’air restent sous les membranes, elles peuvent les faire éclater rapidement.
  12. Pour évacuer l’air, tournez lentement l’arbre de la pompe à la main pour permettre l’expulsion totale de l’air, qui bouillonnera à travers le verre de niveau. La rotation de l’arbre doit s’effectuer avec avantage dans un sens alternatif.
  13. Faites l’appoint d’huile par le chemin. Au fur et à mesure que l’air est expulsé, le niveau d’huile baisse….
  14. Faites l’appoint en petites doses et continuez à faire tourner l’arbre dans les deux sens, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de bulle d’air dans le verre plat.
  15. Une fois l’évacuation de l’air terminée, la pompe peut être remontée sur la machine..

IMPORTANT!!!
empêcherait le remplissage complet de l’huile dans les chambres entre le piston et la membrane, avec la création de bulles d’air qui pourraient conduire à une rupture rapide des membranes elles-mêmes.
DONC :

  1. Avant d’utiliser définitivement la machine, tourner à nouveau la pompe LENTEMENT pendant 5 minutes à 5 bar, pour achever l’évacuation totale de l’air en toute sécurité.
  2. Ensuite, vérifiez à nouveau et corrigez le niveau d’huile qui, lorsque la pompe est arrêtée, ne doit pas dépasser le repère de niveau minimum indiqué sur la coupelle.

Il a probablement cassé une ou plusieurs membranes.
Vérifiez si le reservoir de niveau d’huile contient de l’huile propre ou de l’eau mélangée à de l’huile.
S’il contient de l’eau mélangée à de l’huile, au moins une membrane est cassée.
Remède : Remplacez toutes les membranes (voir Membranes de pompe : Remplacement).

Le niveau d’huile de la pompe est contrôlé par le réservoir d’huile transparent monté sur la pompe.
Rappelez-vous que, lorsque la pompe est arrêtée, le niveau d’huile doit être à l’encoche inférieure et donc à peine visible.
Ne pas ajouter d’huile au-delà de ce niveau.
En fait, lorsque la pompe fonctionne, le niveau d’huile monte à environ la moitié du réservoir, ce qui est normal.
Si l’excès d’huile est ajouté, il sera expulsé.

Le circuit n’atteint pas la pression
EFFECTUER LES CONTRÔLES SUIVANTS :

  1. Vérifiez que l’huile dans le voyant de niveau d’huile de la pompe n’est pas mélangée à de l’eau. Si l’huile est mélangée à de l’eau, c’est la preuve qu’il y a une membrane de pompe cassée.
    NOTE IMPORTANTE. L’huile à l’intérieur du réservoir de niveau doit être à la marque minimale lorsque la pompe est arrêtée. N’ajoutez pas d’huile en pensant que le niveau est trop bas, car, lorsque la pompe est en mouvement, l’excès d’huile serait expulsé.
  2. Vérifier que le manomètre lui-même n’est pas cassé, c’est-à-dire que l’aiguille ne monte pas, mais que la pression de sortie est correcte.
  3. Si l’aiguille du manomètre « vibre », cela signifie qu’il y a encore de l’air dans le circuit de pression. Le décharger en tournant le bouton rouge du régulateur de pression TELECONTROL à la pression minimale et en ouvrant le robinet de purge.
  4. Vérifier que le réservoir est propre, qu’il ne contient pas de corps étrangers qui pourraient venir devant le point d’aspiration, et le bloquer.
    REMARQUE IMPORTANTE : Ne jamais retirer le filtre d’admission de son siège, afin d’éviter le risque de chute accidentelle de corps étrangers dans celui-ci.
  5. Vérifiez que la cartouche du filtre d’aspiration sur le côté de la pompe est propre.
  6. Lorsque le réservoir est rempli d’eau, retirez le couvercle du filtre d’aspiration pour vérifier que l’eau s’écoule librement et que le tuyau d’aspiration du fond du réservoir n’est pas bouché, même partiellement.

D’AUTRES CAUSES POSSIBLES :

  1. De l’air entre dans le circuit d’aspiration.
    Solution : Remplir complètement le réservoir principal et s’assurer qu’il n’y a pas d’égouttement du filtre d’aspiration : il a pu être mal réinstallé après le nettoyage et le joint « O.R. » ne fait pas maintenant un bon joint. En cas d’égouttement, desserrer et enlever l’écrou et le capuchon du filtre et remonter en s’assurant que le joint « O.R. » est bien en place. Serrez bien avec les mains, donc ne serrez pas trop fort. Si le filtre d’aspiration ne fuit pas, vérifiez qu’il n’y a pas de fuite de la conduite d’aspiration et de ses raccords, du filtre d’aspiration au réservoir.
  2. Le filtre d’aspiration est bouché.
    Dans ce cas, la pompe émet également un bruit de battement clair, généré par les vannes qui ne peuvent pas fonctionner normalement. Attention à mélanger ensemble 2 ou plusieurs formulations : certaines d’entre elles sont réciproquement réactives et peuvent précipiter et former des pâtes denses qui obstruent le filtre et les tuyaux d’aspiration !
    Solution : Ouvrez le filtre d’aspiration, vérifiez et nettoyez soigneusement la cartouche et remontez-la. Faites attention au joint « O.R. » , qui doit être soigneusement remonté pour éviter l’égouttement et l’aspiration d’air (voir point 1…).
  3. Le circuit d’aspiration est bloqué de l’intérieur du réservoir.
    Dans ce cas, la pompe émet également un bruit de « battement » clair.
    Remède : vérifier que le puits d’aspiration, à l’intérieur du réservoir, est libre et qu’il n’y a pas de corps étrangers.
    IMPORTANT : Ne jamais enlever le filtre d’entrée du réservoir et le remplacer immédiatement s’il est légèrement endommagé ! Cela évitera de futurs problèmes !
  4. La vanne de lavage à 3 voies a été oubliée sur « WASH » et le réservoir de lavage est vide ! Remède : Vérifier et remettre la vanne sur « SPRAY ».
  5. La vanne de lavage est réglée sur « FILTER » et est donc fermée !
    Remède : Vérifier et remettre en position « SPRAY ».
  6. La pompe peut avoir des membranes cassées.
    Remède :
    – Retirez le couvercle du réservoir d’huile de la pompe et vérifiez qu’il ne contient que de l’huile et non de l’huile mélangée à de l’eau,
    – Si le niveau d’huile est apparemment bas, rappelez-vous que lorsque la pompe est arrêtée, l’huile doit être à peine visible, c’est-à-dire au repère de niveau bas, puis ajoutez seulement le minimum nécessaire,
    – Si l’huile ne contient pas d’eau et est de niveau, la pompe est en bon état.
  7. Le bouton de réglage de la pression rouge pourrait être totalement à zéro (totalement dévissé).
    Remède: vérifier.

Elle peut être déterminée par :

  1. Filtre d’aspiration partiellement bouché. Solution : Ouvrez le filtre d’aspiration raccordé à la pompe, vérifiez et nettoyez. Veillez à remonter correctement le joint « O.R. », afin d’éviter les gouttes et l’aspiration d’air.
  2. Point d’aspiration dans le puits d’aspiration, au fond du réservoir, partiellement bouché : Retirer tout corps étranger présent
  3. Une soupape d’aspiration ou de refoulement d’une pompe a un élément cassé (ressort ou cage). Ceci n’est possible que pour les pompes qui ont travaillé dur, ou qui ont travaillé à une vitesse excessive (plus de 540 tr/min de la prise de force du tracteur), pendant un certain temps.

Remède: Retirez les vannes individuelles de la pompe, côté aspiration et côté refoulement, et vérifiez.
Remplacez toutes les pièces endommagées de la vanne.

La raison en est la transmission à cardan, dont les tubes sont trop longs et ne laissent pas assez d’espace pour glisser pour absorber la direction maximale du tracteur.
Remède : Corrigez la longueur du cardan, en tenant compte de ce qui suit :

  1. Lorsque le tracteur est aligné avec le pulvérisateur, les deux tubes coulissants doivent être insérés l’un dans l’autre sur au moins 1/3 de leur longueur totale.
  2. Dans des conditions de direction maximales, lorsque l’espace est réduit, les deux tubes à cardan doivent encore avoir une réserve de course d’au moins 3 cm. En fait, à la fin de la course, le cardan commence à pousser contre l’arbre de la pompe, provoquant la rupture des pieds ou, même, du corps de pompe lui-même.

Aussi, gardez à l’esprit que : L’arbre à cardan est un élément très important et peut affecter le fonctionnement et la durée de vie de la machine ainsi que la sécurité de l’opérateur et des autres personnes, le cas échéant.
L’arbre à cardan doit pouvoir coulisser librement, même sous charge.
Il est conseillé de préférer les nouveaux types d’arbres à cardan avec tubes de guidage « multilobes », qui assurent un meilleur glissement, même dans le temps.
Le cardan doit être parfaitement propre et graissé. Contrôler fréquemment la libre circulation des deux tubes dont les surfaces de glissement doivent être parfaitement propres et lubrifiées.
En cas de déformation ou d’écrasement, même minimal, des tubes, le glissement est immédiatement compromis, avec des risques personnels graves pour l’opérateur et pour la machine qu’il utilise.

AVERTISSEMENT : Les membranes sont normalement en caoutchouc nitrile.
En cas d’utilisation de formulations pesticides particulièrement agressives, il est possible d’utiliser des membranes en matériaux spéciaux, tels que : VITON, DESMOPAN, etc.
Vérifiez le type de matériau avant de le remplacer.
Le remplacement des membranes de la pompe est une opération assez délicate et nécessite une attention particulière.
Si vous n’avez pas d’expérience précise, il est préférable de contacter un atelier agréé ou un technicien expert.

Dans tous les cas, les étapes suivantes doivent être suivies :

  1. Retirez la pompe de la machine.
  2. Placez-le sur un établi propre.
  3. Retirer toutes les têtes de pompe et les membranes.
  4. Videz complètement le corps de pompe des résidus d’huile et d’eau en le basculant (en fait, les pompes n’ont plus le bouchon de vidange inférieur).
  5. Laver soigneusement l’intérieur du corps de pompe avec de la naphte et vidanger complètement pour éliminer tout résidu.
  6. Séchage par jet d’air comprimé.
  7. Vérifier que les pièces mécaniques (bielles, arbre, paliers, pistons) n’ont pas été endommagées par une utilisation prolongée de la pompe, après rupture des membranes.
  8. Si nécessaire, remplacez les pièces mécaniques endommagées.
  9. Montez les nouvelles membranes et leurs écrous ainsi que le disque de retenue.
  10. Faites passer l’huile à travers le voyant de niveau d’huile jusqu’à ce qu’elle atteigne le niveau minimum indiqué sur celui-ci.
  11. Air évacué. L’évacuation totale de l’air est essentielle car, si des bulles d’air restent sous les membranes, elles peuvent les faire éclater rapidement.
  12. Pour évacuer l’air, tournez lentement l’arbre de la pompe à la main pour permettre l’expulsion totale de l’air, qui bouillonnera à travers le verre de niveau. La rotation de l’arbre doit s’effectuer avec avantage dans un sens alternatif.
  13. Faites l’appoint d’huile par le chemin. Au fur et à mesure que l’air est expulsé, le niveau d’huile baisse….
  14. Faites l’appoint en petites doses et continuez à faire tourner l’arbre dans les deux sens, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de bulle d’air dans le verre plat.
  15. Une fois l’évacuation de l’air terminée, la pompe peut être remontée sur la machine..

IMPORTANT!!!
empêcherait le remplissage complet de l’huile dans les chambres entre le piston et la membrane, avec la création de bulles d’air qui pourraient conduire à une rupture rapide des membranes elles-mêmes.
DONC :

  1. Avant d’utiliser définitivement la machine, tourner à nouveau la pompe LENTEMENT pendant 5 minutes à 5 bar, pour achever l’évacuation totale de l’air en toute sécurité.
  2. Ensuite, vérifiez à nouveau et corrigez le niveau d’huile qui, lorsque la pompe est arrêtée, ne doit pas dépasser le repère de niveau minimum indiqué sur la coupelle.

Le gel peut endommager sérieusement la pompe.
Il est donc essentiel de vider complètement la pompe avant la période de repos hivernal.
Dans tous les cas, il y a un risque de gel.
Pour vider la pompe, procédez comme suit :

  1. Videz complètement le réservoir principal de la machine,
  2. Débranchez les conduites de refoulement de la pompe,
  3. Retirez le bouchon du filtre d’aspiration,
  4. Ouvrez le robinet de service de la pompe (en bas),
  5. Tournez la pompe à vide pour évacuer l’eau qu’elle contient autant que possible,
  6. Pour plus de sécurité, en cas de risque de gelées importantes, il est recommandé de remplir d’antigel, en l’introduisant par le filtre d’aspiration et, en même temps, de tourner la pompe à la main pour faciliter l’entrée.

En cas de fuite d’eau et d’huile par le joint d’étanchéité de l’arbre ou la coupelle de niveau d’huile de la pompe, au moins une membrane est cassée. Tous les diaphragmes et joints de la pompe doivent donc être remplacés.

Cela pourrait être dû à :

  1. La pompe n’a pas complètement évacué l’air.
    Remède : Ouvrez le robinet de vidange de la pompe, ou amenez la pression à zéro pour aider à expulser l’air résiduel. Si le défaut persiste malgré l’évacuation de l’air :
  2. Il y a une infiltration d’air d’admission.
    Solution : Remplissez complètement le réservoir et vérifiez s’il y a des gouttes du filtre d’aspiration ou de tout autre point du circuit d’aspiration (raccords et conduites). Dans ce cas, éliminez-les.
  3. L’une des soupapes d’entrée ou de sortie présente un élément cassé (ressort ou cage). Ceci n’est possible que pour les pompes qui ont travaillé dur, ou qui ont travaillé pendant un certain temps à une vitesse excessive (plus de 540 tours de prise de force).
    Remède : Retirez les vannes individuelles, côté aspiration et côté refoulement, et vérifiez. Remplacez les ressorts et les soupapes endommagés ou usés.
    IMPORTANT : Ne pas dépasser le régime standard de 540 tr/min à la prise de force.
  4. Le compensateur de pression est déchargé ou le capuchon de membrane correspondant est cassé.
    Solution : Essayez de gonfler (env. 7 bar). S’il ne tient pas, remplacez le clapet de membrane correspondant.

Pression

Il y a de l’air dans le circuit ou il y a une entrée d’air. Voir les explications sous la rubrique POMPE.

Si, lorsque j’ouvre les buses, la pression sur le manomètre devient nulle, il se peut que la buse de l’agitateur ait été dévissée et déconnectée, de sorte que le tuyau évacue maintenant une quantité excessive d’eau.
Remède : Contrôler l’agitateur et, si nécessaire, monter une nouvelle buse. Fermer le robinet d’alimentation de l’agitateur comme remède temporaire.

CAUSES possibles :

  1. Le réservoir est vide.
  2. Il y a de l’air dans le circuit : Ouvrir le robinet de purge à l’entrée du régulateur de pression pendant quelques secondes pour permettre à l’air de s’écouler.
  3. La buse de l’agitateur est très usée et fournit trop d’eau : Remplacez-la.
  4. Une ou plusieurs membranes de pompe sont cassées : voir POMPE MEMBRANE
  • La pompe aspire l’air du filtre d’aspiration : Vérifiez que le joint OR à l’intérieur du filtre d’aspiration est bien en place.
  • La pompe aspire l’air d’un autre point : Vérifiez tous les tuyaux d’aspiration, les raccords et les colliers.
  • L’aspiration est bloquée dans le réservoir : Vérifiez que le réservoir est propre.

Télécommande

  1. Vérifier le fusible de protection.
  2. Vérifiez que la batterie intégrée est chargée.

Sonde-dissoudre les produits phytopharmaceutiques F2

  1. Il y a une prise d’air.
    Solution : Vérifier que tous les points de connexion entre la sonde et l’appareil F2 sont bien entretenus.
  2. La pression à la pompe est insuffisante.
    Remède : Réglez le bouton de pression rouge du Telecontrol à au moins 25 bar.
    Gardez à l’esprit qu’à 30 – 35 et 40 bar l’effet d’aspiration est maximum.

Buses

Il existe différents types de valves anti-goutte appliquées sur les buses :

  1. Type MEMBRANE. Diaphragme cassé. Retirez le couvercle et remettez-le en place.
  2. Type PISTON.
    – Le circuit n’a pas été lavé à la fin des travaux et il y a des résidus qui empêchent la fermeture du circuit.
    – Le ressort est cassé. Contrôler et remplacer si nécessaire.
    – Le joint à lèvre est brisé ou endommagé. Si nécessaire, remplacez-les.
  3. Type BOULE en acier inoxydable (brevet TYPHONE)
    – Vérifier la bille d’acier.

Si une ou plusieurs buses s’obstruent, les causes peuvent en être :

  1. Le circuit n’a pas été lavé après la dernière utilisation de la machine, donc une partie du mélange restant est sédimenté, créant des corps solides dans le circuit.
    Remède : Enlevez toutes les « plaques » des buses, démarrez la machine et laissez-la s’égoutter pendant quelques secondes. Nettoyez soigneusement les plaques bloquées et remontez-les.
  2. La cartouche AUTOFILTER est endommagée. Cela peut se produire en cas d’utilisation prolongée d’eau contenant du sable ou de la terre, typique de l’eau puisée dans les canaux.
    Remède : Retirez la culasse (capuchon de base, laiton) du Telecontrol et remplacez la cartouche endommagée. Remplacer également les 3 joints relatifs

Il existe différents types de valves anti-goutte appliquées sur les buses :

  1. Type MEMBRANE. Diaphragme cassé. Retirez le couvercle et remettez-le en place.
  2. Type PISTON.
    – Le circuit n’a pas été lavé à la fin des travaux et il y a des résidus qui empêchent la fermeture du circuit.
    – Le ressort est cassé. Contrôler et remplacer si nécessaire.
    – Le joint à lèvre est brisé ou endommagé. Si nécessaire, remplacez-les.
  3. Type BOULE en acier inoxydable (brevet TYPHONE)
    – Vérifier le ressort et la bille.
    – Remplacez-les si l’un ou l’autre est endommagé.

IMPORTANT: Le bon fonctionnement et la durée des soupapes anti-goutte dépendent beaucoup du lavage du circuit de la machine après chaque utilisation.

Vous n'avez pas trouvé la réponse que vous cherchiez?

Recherchez les autres sections de notre support en ligne. Ou contactez-nous en remplissant le formulaire de demande d'informations.


FAQ

FAQ signifie Foire Aux Questions, c'est-à-dire les questions récurrentes souvent répétées par différents utilisateurs.

Accéder à la FAQ

GLOSSAIRE

Définir et expliquer essentiellement la technique des atomiseurs TIFONE et certains de leurs composants spéciaux.

Accéder au Glossaire

DEMANDE D'INFORMATION

Si vous souhaitez plus d'informations sur les produits et services proposés par TIFONE, n'hésitez pas, contactez-nous.

Contactez Nous